Le figuier

Ce mois-ci, je vais vous parler de cet arbre cher à mon cœur, le figuier, arbre de mon enfance, de mon adolescence, il m'a souvent accompagnée.

 

Symbole de connaissance, ce sont ses feuilles qui ont servies à Adam et Eve à cacher leur nudité et non les feuilles de vigne (celles-ci sont apparues à partir du moyen âge).

 

Le figuier est un arbre complexe, majestueux et plein de force.

 

En gemmothérapie, son bourgeon fait des "miracles" et soulage fortement les états de stress, douleurs stomacales (gastrites, ulcères...), insomnies, eczéma (nerveux), psoriasis...

 

En élixir floral, il est utilisé pour développer la confiance et l'ouverture aux autres. Il permet un meilleur contrôle de soi.

 

La figue (mon faux fruit préféré), est géniale en cas de toux, de bronchites ou angines (laisser macérer des figues sèches dans de l'eau bouillante et boire cette "mixture" tout au long de la journée, en dehors des repas jusqu'à amélioration).

 

Elle est aussi laxative (bien pour les enfants) en fruit frais ou sec (dans ce cas-là, même recette que ci-dessus et donner un verre de la "mixture" le soir au coucher.)

 

Et pour les verrues!!!! Ramasser une figue non mûre sur l'arbre, celle-ci sécrète un latex blanc qu'il faut appliquer sur la verrue au moins 2 fois par jour pendant 10 jours et hop!!!

 

Et puis la figue est super bonne, en confiture (pour accompagner un fromage de chèvre frais par exemple) en gratins, en compote (avec poires, pommes, noisettes et noix), en tartine champêtre sur du pain grillée avec un peu de roquefort et des noix...

 

Pour ceux qui ne veulent pas les cuisiner, vous pouvez les congeler (dans des bacs à glace par exemple) et les sortir au besoin.

 

Vous avez compris donc, le figuier est riche et généreux alors profitez-en et chouchoutez-le.