L'arbre du mois: le sureau

Fleur de Sureau - Sambucus nigra
Fleur de Sureau - Sambucus nigra

Ce mois-ci, je vous parle du sureau. Il fleurit à profusion partout, nous offre des couleurs et odeurs magnifiques!!

 

Il est l'un des derniers à perdre ses feuilles à l'automne et le premier à les sortir au Printemps.

 

Il peut pousser partout: décombres, bois, jardins, proximité des maisons... bref il s'adapte facilement à tout type de terre et à une capacité à se régénérer facilement, même une petite bouture peut prendre dans le jardin.

 

Dans la légende, on dit que ce petit arbre sert de lien entre la vie et la mort, des graines ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques, apparemment il était utilisé pour le culte des mort.

 

Dans la tradition celtique, le sureau était considéré comme sacré, il représente vitalité, vie éternelle, renaissance et sert également d'hôte aux petits êtres des forêts: fées, divinités.

 

Dans plusieurs pays, il est le signe de la protection, en porter sur soi protège du mauvais œil et le couper porterait malheur.

 

Pas étonnant qu'il soit utilisé dans les élixirs floraux pour les personnes se sentant en ruine, vivant des passages à vide, de la dévalorisation, une période sombre d'isolement et d'incertitude.

 

Tout comme pour les sols, il nous aide à nous régénérer, à faire tomber les masques, à nous accepter tel que l'on est - avec nos côtés sombres et lumineux.

 

Cet arbre est curieux, il se réinvente, reste contradictoire, ses fleurs ont une odeur fabuleuse mais si on froisse ses feuilles, elles dégagent une odeur nauséabonde.

 

En phytothérapie, on utilise ses fleurs, ses baies et son écorce.

 

Le sureau a pour particularité de combattre les inflammations.

 

Les fleurs sont dépuratives, sudorifiques (particulièrement adaptées pour les fièvres éruptives type scarlatine), anti inflammatoires (pour la gorge notamment), elles peuvent être utilisées en cas de grippe, rhume et bronchite.

 

En usage externe, elles calment les yeux malades, son infusion est adoucissante.

 

L'écorce - utilisée en décoction - est anti rhumatismale, diurétique, laxative, anti lithiase urinaire... elle est donc utilisée contres les rhumatismes, la goutte, les rétentions d'eau, les lithiases urinaires, néphrites...

 

Les baies sont purgatives - utilisées en cas de constipation en décoction - donc attention à ne pas trop en manger crues, le mieux est de les cuire mélangées à d'autres petits fruits (en gelée, confiture...).

 

Et dans le jardin??? Et bien la décoction de feuilles en pulvérisation permet d'éloigner les pucerons, elles font fuir les chenilles et les taupes et permettent d'accélérer la décomposition du compost.

 

En cuisine, les fruits cuits entrent dans la composition de confiture, gelée... et les fleurs servent à réaliser des breuvages... magiques??

 

En utilisation diverse, son bois creux permet de faire des flûtes, des bouffadous pour attiser le feu.

 

Alors, vous l'aurez compris, le sureau a sa place parmi les hommes, il les aime, les protège et les soigne, alors prenez-en soin aussi.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Françoise Gervais (samedi, 14 septembre 2019 08:39)

    J ai fait un stage il y a 30 ans avec Mr Couplan il nous a fait une tarte aux fleurs de sureau et miel un délice merci pour toutes ces informations précieuses bonne journee